Union des Français de l'Etranger - UFE Egypte

La scolarité de vos enfants en Egypte

 

Les écoles françaises en Egypte...

Plusieurs écoles françaises existent sur le territoire égyptien (voir la liste).

Pour la plupart, il s'agit d'établissements privés à gestion parentale inscrits sur la liste des écoles françaises de l'étranger. Elles couvrent les classes de la maternelle au secondaire. Les familles contribuent en partie au financement des établissements; les droits de scolarité varient de 1000 à 2500 EUR/an.

Pour les autres, il s'agit d'établissements agréés par le ministère français de l'Education Nationale.

 

Les études supérieures...

Outre l'Université Française d'Egypte (voir les coordonnées), il est possible de suivre des études supérieures dans les universités égyptiennes. Certaines ont des filières francophones, notamment l'Université Ain Shams (département de gestion et de commerce international + faculté d'économie et de sciences politiques) et l'Université du Caire de Guiza (Institut de droit des affaires internationales).

 

Le CNED...

Le Centre National d'Enseignement à Distance est un établissement public placé sous la tutelle du ministère de l'Education Nationale.

Il propose des programmes scolaires et universitaires dispensés par correspondance et conformes aux programmes officiels de l'Education Nationale. Les passages de classes sont décidés par les professeurs du CNED ; les élèves concernés peuvent ainsi être admis dans tout établissement d'enseignement français, en France et à l'Etranger.

Pour tout renseignement : www.cned.fr

Les bourses scolaires...

Les bourses visent à aider les familles les plus démunies à supporter les coût de scolarisation. L'obtention d'une bourse est soumise à plusieurs conditions :

 

1) Conditions de situation de l'enfant:

-il doit être de nationalité française,

-il doit résider avec sa famille,

-il doit être immatriculé au Consulat de France,

-il doit avoir au moins 4 ans au cours de l'année civile de la rentrée scolaire,

-il doit fréquenter un établissement reconnu par le Ministère de l'Education Nationale (ou dispendant au moins 50% de son enseignement en français),

-il ne doit pas avoir accumulé trop de retard scolaire.

 

2) Conditions de ressources:

Un barème de revenus, fixé pour chaque pays (se renseigner au consulat), permet de déterminer quelles sont les familles qui peuvent avoir accès à une bourse scolaire. Ce barème repose sur :

-un revenu minimum (évalué par la commission locale des bourses en fonction du niveau de vie local et des dépenses incompressibles de première nécessité). Lorsque les ressources de la famille sont inférieures ou égales à ce revenu minimum, l'enfant peut bénéficier d'une bourse complète.

-un coefficient de participation financière des familles qui s'applique quand les revenus sont supérieurs au revenu minimum de référence, et qui détermine la part maximale des dépenses scolaires dans le revenu des familles.

 

3) Faire sa demande:

Toute demande est à déposer au Consulat de France (s'y renseigner pour les modalités). Les demandes de bourses sont examinées : d'abord par les services consulaires (au regard du barème d'attribution) ; puis par la commission locale des bourses scolaires (où siègent notamment les présidents de l'UFE) qui formule des propositions ; puis par la commission nationale des bourses qui donne son avis ; et enfin par l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger qui décide de l'attribution des bourses. La décision est faite par les services consulaires après communication de la décision de l'AEFE.

Infos sur www.aefe.fr

 

 

 

                                                         

UFE, union des français de l'étranger, union français étranger, UFE Egypte, UFE Caire, association, association française, français en Egypte, français Egypte, expatriés, expatriation, vivre en egypte, aide, entraide, solidarité, adhésion, activités, informations, divertissement, actualités